Une game peut parfois durer de longues heures, voire se dérouler sur plusieurs jours. Afin d’être performant et efficace, il faut donc écouter et bien préparer son corps.

Il n’y a pas que votre pc qui doit être au top, mais vous aussi, gamer !

Parmi les conseils que l’on peut donner, il y en a qui sont plus ou moins évidents : améliorer sa technique par l’entraînement est évidemment une bonne chose, mais améliorer ou entretenir sa condition physique en est une autre, presque toute aussi importante. Et oui, le gaming peut-être apparenté à un sport. la preuve l’E-sport rentre au JO de Paris 2024.

Etre concentré c’est bien, mais encore faut-il ne pas en oublier tout le reste. C’est pourtant ce qui arrive souvent quand on est pris dans le jeu. On ne boit pas assez, on mange ce qu’on a sous la main, on dort peu et mal…etc 

Bref, on se néglige sur tous les plans. Pourtant, les réflexes, l’endurance ou encore la précision passent nécessairement par un corps en bonne santé.

  • Sport et E-sport

Si on parle aujourd’hui d’esport, c’est parce que la pratique du jeu vidéo à haut niveau est bien un sport.

Notre cerveau y est très sollicité, mais notre corps l’est tout autant. Si on vise l’excellence, il faut donc un corps en bonne santé et capable de répondre aux contraintes du pro-gaming.

Un joueur de haut niveau pratique une activité physique quotidienne comme le running pour être endurant. 

Les réflexes, les mouvements rapides et répétitifs, et même l’immobilisme de notre position demandent une certaine préparation de notre corps. Inutile de faire de la musculation à outrance, mais avoir des abdominaux musclés permet de limiter les douleurs de dos par exemple. 

La pratique d’un sport permet de faire travailler sa vivacité, d’améliorer notre résistance au stress, et même notre capacité de récupération. Sans y passer plusieurs heures par jour, entretenir son corps présente un certain nombre d’avantages pour le gamer que nous sommes.

  • Alimentation et hydratation

Un  sportif va apporter un soin tout particulier à son alimentation et veillera à toujours être bien hydraté.

Si la dépense énergétique dans l’esport est bien moindre qu’un marathonien, les besoins dans les autres domaines sont finalement assez proches.

Vitamines, minéraux et acides gras participent tous à un bon fonctionnement de notre corps et de notre cerveau, que l’on soit sportif ou pas. 

De même, boire de l’eau et bien s’hydrater est important en toutes circonstances. C’est d’autant plus vrai pour le gamer, parce qu’il est facilement sujet à la sécheresse oculaire et aux maux de tête.

S’il n’est pas bien hydraté son cerveau aussi en ressentira les conséquences. Perte de réflexe et coordination sont alors les conséquences les plus courantes, comme aussi l’énervement.

  • Les pauses

Même si cela est parfois difficile quand nous sommes très pris dans le jeu, il faut savoir faire des pauses, et pas seulement pour notre bien-être. Nos performances aussi vont marquer le pas si on enchaîne non-stop des games.

Nous les ignorons trop souvent mais nous avons besoin de ces pauses. Faire des pauses régulières, même courtes, va permettre à notre corps, nos yeux et notre cerveau de se détendre.

Le seul fait de se lever et de marcher quelques mètres en regardant autre chose que son écran fera baisser la fatigue et la tension de notre corps, et plus particulièrement celle de nos yeux.

  • Le sommeil

Idéalement, il faut pouvoir s’endormir rapidement et profiter d’un sommeil profond et récupérateur. Mais pour cela, il faut avant tout savoir s’écouter. L’envie de dormir ne doit pas être ignorée. D’après une étude de L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) , la lumière bleue des écrans de PC et smartphone, perturbe l’endormissement et donc le sommeil.

Plus on sera attentif aux signaux que nous envoie notre corps, mieux nous pourrons répondre à ses attentes. 

En l’occurrence, la sensation d’avoir envie de dormir ne perdure pas plus d’une demi-heure et met généralement environ 2 heures à revenir.

En conséquence, repousser à un peu plus tard le fait d’aller se coucher risque de se solder par un endormissement long à venir.