Le jeu d’action a pour lui d’être intense et de procurer des montées d’adrénaline assez jouissives. Mais il ne se limite pas non plus qu’à ça. A moins de choisir un Doom-LIke particulièrement bourrin, un jeu d’action a toujours une dimension stratégique plus ou moins prononcée. Mais certains joueurs, même s’ils aiment ce rythme élevé, ont du mal à se contenter d’une stratégie mise au second plan.

  • A quoi joue t-il ?

Un tel joueur aura toujours un fort penchant action mais ne se satisfera pas (ou plus) de ce seul côté. Il aura besoin d’un défi qui mette à l’épreuve ses réflexes et sa technique, mais aussi sa réflexion et sa capacité d’adaptation.  

Ce joueur va donc un peu délaisser les jeux de combat et les Battle Royale pour quelque chose de tout aussi intense mais qui demande plus de stratégie et une approche plus réfléchie. Il se tournera alors souvent vers les MOBA, fortement orientés action mais pour lesquels la victoire passe nécessairement par une bonne dose de stratégie et de jeu d’équipe. 

Une approche un peu hybride, comme celle d’Overwatch, pourra aussi convenir. On reste proche de l’esprit d’un FPS, mais avec un peu plus de stratégie, dans la mesure où, comme pour les MOBA, les personnages ont leurs propres caractéristiques et compétences. 

  • Sur quelle machine ?

Même si les consoles et portables offrent quelques alternatives crédibles, ces joueurs trouveront plus souvent leur bonheur sur PC. Pour ce genre de jeux, le pad n’est souvent pas suffisant et on lui préfèrera le duo clavier et souris, bien plus adapté.

Tous ne se valent pas, mais globalement, les jeux action/stratégie sont un peu moins gourmands d’un point de vue matériel que les jeux plus orientés action. Il y a toujours un réel besoin, mais l’excellence peut s’atteindre avec moins de moyens. Là où un FPS ne pardonnera pas une perte de fluidité pendant quelques secondes, la sanction sera un peu moins lourde sur un MOBA par exemple.  

  • Quel type de joueur est-il ?

Comparativement au joueur de jeux d’action, la moyenne d’âge sera un peu plus élevée.

Plutôt que la tranche 15-30 ans, on sera plus sur des joueurs de 20 à 35 ans. On y trouve aussi une part plus importante de femmes qui s’explique par l’ambiance un peu différente et une personnalisation plus forte que dans les jeux d’action. 

Ce sont principalement des joueurs du soir.

On s’y met souvent après le travail ou les études. Bref, quand on a du temps pour soi. Les sessions de jeu sont un peu plus longues que pour les jeux d’action sans pour autant tomber dans la catégorie des MMORPG. On y passe généralement 3 à 4 heures d’affilée. Bien qu’on recommande d’en faire régulièrement, l’absence de pauses est assez courante dans ces cas-là.

Globalement, ce sont des jeux exigeants en termes de concentration. Notre cerveau et nos yeux s’en trouvent très sollicités. Il en découle souvent de la fatigue oculaire et des problèmes d’endormissement récurrents. Certes les jeux d’action sont rythmés, mais au final ils maintiennent moins le cerveau en éveil.