Thème récurrent de films, livres ou mangas, les Battle Royale ont fait une entrée remarquée dans le monde des jeux vidéo voilà quelques années déjà. Après l’ère des FPS, des MMORPG et celle des MOBA, voici venu le temps des Battle Royale, le style de jeu incontournable du moment, celui qui progresse le plus vite.

Découvrez le top 10 des Battle Royale 2019, en vidéo !

Crédit : Kazhamania que nous vous invitons à suivre directement sur sa chaîne Youtube, bravo !

  • Son histoire

Le nom en lui-même vient d’un roman japonais de Koshun Takami, édité en 1999 au Japon, Battle Royale. Cet univers fut décliné en films et surtout en manga, dont le concept se retrouve dans nombres de séries. Mais c’est bien sûr la trilogie de romans des Hunger Games de Suzanne Collins, et leur adaptation en films, qui éveillent véritablement l’intérêt du grand public.

Toujours très réactif, le monde du jeu vidéo y voit une opportunité, et comme souvent, ce sont des détournements de jeux déjà existants qui vont servir de base. Ainsi voit-on apparaître un serveur Minecraft basé sur le concept du premier film l’année même de sa sortie en salle.

L’année suivante, Brendan Greene, plus connu sous le pseudonyme « PlayerUnknown », fait une première apparition en développant DayZ, un mod d’ARMA II. Le succès est au rendez-vous et lui ouvre les portes de l’industrie du jeu vidéo, d’abord pour Sony, puis en développant son propre jeu « PlayerUnknown’s Battlegrounds ». C’est véritablement lui qui popularise le genre.

Mais en Septembre 2017 arrive un concurrent de poids. C’est en effet à cette date que Fornite se voit doté d’un mode battle royale. Il deviendra dès lors un des jeux les plus populaires au monde. Une popularité si énorme qu’elle poussera bien entendu d’autres à se positionner sur ce créneau. Comme le récent Apex Legends, du géant du jeu vidéo Electronic Arts, qui a réussi le tour de force de réunir plus de 10 millions de joueurs en à peine 3 jours d’existence.

De plus en plus de jeux sortent leur version Battle Royal, comme Call Of Duty, mais aussi Battlefied.

Avec Fortnite, le Battle Royale a une place de Leader dans le monde du jeu vidéo. Il s’est donc inscrit dans tous types de jeux. Nous l’avons vu apparaître par exemple sur Call Of Duty, Battlefied mais aussi CS-GO.

  • Principes du jeu

Tout comme dans l’univers des livres ou des films, le but est simple, il faut être le dernier encore en vie. En ce sens, il n’est pas forcément nécessaire d’être celui qui détient le record de kills pour remporter la partie. Si on caricature, on peut même dire qu’il suffit de tuer l’avant dernier survivant pour gagner la partie.

Apex Legends propose des personnages aux caractéristiques variées et un système de jeu par équipe de trois. Mais le plus souvent, on dispose d’un avatar générique, sans caractéristiques propres, mais dont l’apparence change.

Plusieurs modes de jeu sont évidemment possibles, comme le solo pur ou le battle en équipe. De nombreux events viennent aussi égayer le quotidien et offrir leur lot de bonus divers et variés. Mais l’élément le plus distinctif de ces jeux est le fait qu’il n’y ait qu’un seul vainqueur… 1 contre 100

Pour le principe de base, on est donc à l’opposé même des 3 mousquetaires. Dans l’ensemble, on se situera plutôt dans le cas du « seul contre tous ». Il ne faut jamais oublier que même des alliés (de circonstances) finiront par devenir des ennemis sanguinaires qui en veulent à notre scalp.

  • Les Maps

Elles ont la particularité d’être très vastes, tout du moins au début. En effet, plus le temps passe et plus ces dernières vont rétrécir. Périodiquement, la bordure extérieure de la zone va devenir toxique et obliger les joueurs encore en vie à se déplacer progressivement vers le centre.

Ce mécanisme sert de levier pour maintenir une certaine pression et un rythme élevé. C’est aussi un bon moyen de maîtriser la durée des parties. On passe ainsi généralement de plusieurs kilomètres carrés de terrain à une map pas plus grande qu’un ring de boxe.

Au début, lorsque le terrain est encore entièrement accessible, on trouve de tout. Des bâtiments, des rivières, des grottes etc. Mais surtout, on peut y trouver de l’équipement et des armes de toutes sortes. On peut même utiliser des véhicules pour se déplacer plus rapidement. Bref, ces maps offrent beaucoup d’opportunités, et heureusement, car on commence souvent la partie nu comme un ver.

  • Le déroulement d’une partie

Dans la plupart de ces jeux, on est parachuté, au sens propre comme figuré, sur un vaste terrain, mais sans armes ni équipement. La priorité est alors de mettre la main sur du matériel capable de prolonger un peu notre existence. Il y a des armes bien sûr, mais aussi des protections, des kits de soin ou encore des tenues de camouflage.

Cette quête d’un meilleur équipement donne lieu aux premiers affrontements. On meurt parfois très rapidement dans un battle royale, sans forcément être un mauvais joueur. Il y a une part de chance dans cette première phase. On peut tout aussi bien tomber sur une mine d’or et être seul sur le coup, comme se retrouver au beau milieu d’un nid de vipères avec un pauvre couteau rouillé pour seule arme.

Quelle que soit votre situation, il faudra se hâter, car on ne reste jamais seul bien longtemps. Une seconde phase s’enclenche alors, plus tactique celle-là. Certains préféreront éviter les combats en attendant un écrémage du nombre de joueurs, alors que d’autres se livreront à leur plus bas instinct et tenteront de faire un carnage.

Le temps passant et le terrain rétrécissant, une dernière phase arrive alors. Celle du dénouement, dans laquelle les quelques joueurs restant encore en vie ne le seront plus pour bien longtemps, à l’exception d’un seul bien sûr. C’est une fin souvent sous haute tension. Le moment où jamais de garder son sang-froid et faire parler sa technique.

  • Qu’est-ce qui fait un bon joueur de Battle Royale

Même si les règles et le but ultime diffèrent, les battle royale restent avant tout des jeux de tir à l’image des FPS. La part de chance y est un peu plus importante, tout du moins en début de partie. Il règne alors une forme de chaos et de frénésie de laquelle il va falloir s’extirper au plus vite. Mais dans l’ensemble, les joueurs de battle royale auront donc sensiblement les mêmes besoins que ceux d’un joueur de FPS.

  • Certaines qualités indispensables

La moindre erreur ou le moindre relâchement pourrait vous être fatal. Il faut être rapide, précis et être doté d’une grande capacité de concentration. Mais surtout, il faut faire preuve d’un sang-froid à toute épreuve. C’est d’autant plus vrai que la partie touche à sa fin.

Dans ce type de jeu, la victoire finale est relativement rare. Du coup, si on est encore présent dans le grand final, il y a, en plus de la pression habituelle des jeux d’action, une forme d’anticipation de la victoire qui finit par faire perdre leurs moyens à de nombreux joueurs. Savoir rester lucide alors qu’on est dans le money time n’est pas donné à tout le monde.

  • Cumuler un maximum d’expérience

Il n’y a qu’avec de l’expérience qu’on peut espérer se hisser au sommet de la pyramide. Tous les joueurs ne connaîtront pas les joies de la victoire, pas même une fois. Afin d’augmenter ces maigres chances, il faut un solide entrainement. Un joueur de FPS aura forcément un avantage technique, mais même lui devra s’habituer à évoluer dans un monde où tout le monde veut sa peau.

Par ailleurs, les maps sont généralement immenses et demandent beaucoup de pratique pour s’y habituer. Mieux vous connaîtrez votre terrain de jeu et mieux vous anticiperez les possibles embuscades (ou mieux vous tendrez vos pièges).

  • Etre en forme

Dans ce type de jeu le rythme est élevé et la pression monte au fur et à mesure que la partie avance. Il faut donc pouvoir conserver un niveau de concentration et de réflexe élevé. C’est pourquoi il est nécessaire d’être physiquement en forme pour tenir la distance. Le manque de sommeil ou la fatigue visuelle sont alors vos pire ennemis, probablement plus encore que les joueurs que vous affrontez.